Qui sommes-nous ?

Depuis quelques années, au niveau national, les Centres de Formation Apprentis d’Auteuil accueillent, forment, accompagnent Vers et Dans l’Emploi, insèrent dans le monde du travail et sécurisent les parcours professionnels.

Les 4 grands axes de notre mission

Conduire au premier emploi les jeunes les moins qualifiés (16/25 ans).

Qualifier, faciliter et optimiser le retour à l’emploi des jeunes et des adultes les plus éloignés de l’emploi.

Maintenir, transférer et développer les compétences des salariés (des premiers niveaux de qualification jusqu’à l’encadrement).

Sécuriser l’orientation, la formation, l’insertion et la trajectoire professionnelle.

Une approche et des savoirs faire expérimentés

Prendre en compte la personne dans toutes ses dimensions et sa singularité en proposant dans chaque structure AFC, un accompagnement personnalisé renforcé (dimension citoyenne, sociale, professionnelle, personnelle ou familiale).

Donner et apporter du sens en valorisant tous les pas franchis : permettre des choix éclairés, envisager et se projeter dans l’avenir, s’inscrire durablement dans son parcours, être l’acteur principal de sa propre réussite.

Agir en synergie et complémentarité avec les partenaires impliqués et mobilisés dans la même mission, pour apporter des réponses adaptées aux situations plurielles et de plus en plus complexes.

Ouvrir les portes du monde du travail et de l’espérance sociale en redonnant espoir à la jeunesse et aux adultes malmenés.

 

Témoignage

Manon LEFEVRE

Manon, 22 ans : « C’était le chantier dans ma vie »

J’ai intégré le Chantier Insertion en octobre 2013, après une période de relâchement qui faisait suite à une expérience dans la restauration comme saisonnière à Valberg. En arrivant ici, mon projet en cuisine était encore un peu flou. Après un bref passage en salle où je ne me sentais pas très à l’aise, je suis passée en cuisine où j’ai essayé tous les postes. Celui de « commis pâtissière » a été une vraie rencontre aux côtés de Stéphane, le chef de cuisine, qui m’a transmis ses connaissances dans ce domaine. J’avais trouvé là quelque chose qui me plaisait beaucoup. Une vraie révélation : aujourd’hui, je me prépare à intégrer une formation de CAP Pâtissier. Mais, au-delà de cette orientation qui me correspond vraiment, le Chantier Insertion du Mas du Calme m’a permis aussi de stabiliser ma vie privée. Laquelle avait tendance à empiéter sur le professionnel. Avant mon arrivée, j’étais encore un peu « ado » dans ma tête, j’avais une façon de vivre pas forcément adéquate avec une personne active. Mais Sabine (Référente Chantier Insertion) m’a beaucoup aidé là-dessus. En découvrant le poste de pâtisserie, j’ai commencé à évoluer, à prendre confiance en moi, à être ponctuelle, à changer mes fréquentations… Sabine est toujours présente au quotidien. C’est un peu une grande sœur. Elle m’a aidé pour les papiers, pour mes problèmes extérieurs, m’a écouté, et m’a surtout donné un conseil qui m’a vraiment grandi : avoir mon indépendance. Le jour de la signature du bail de mon tout premier appartement, elle était là. L’accompagnement, il se fait tout le temps, du moment que l’on prend conscience que les gens sont ici pour nous aider, quoi qu’ils nous disent. Nous devons leur donner notre confiance et eux nous offrent la leur en retour. Avant de terminer ce passage ici avec l’entrée sur cette formation de CAP Patissier, il y a encore le projet de passer le code, puis d’une voiture. Je souhaite quitter le chantier en femme libre et responsable. Le Chantier Insertion du Mas du Calme aura été une vraie chance pour moi. Il faut vraiment savoir la saisir, profiter de cette porte ouverte…